Mariam Rency – création lumière

Mariam Rency travaille depuis 2011 comme éclairagiste, vidéaste et régisseur pour le spectacle vivant. Titulaire d’un DNSEP (des Beaux Arts de Marseille) et du diplôme de réalisateur lumière de l’ENSATT à Lyon. Elle met sa pratique artistique et technique au service de différentes compagnies telles que la Cie Traintamarre de 7h10, Transplanisphère, Transparences, Incandescence, le Deug Doen Group, Théâtre Perché, Sambre, Babouk, Vénus, Mescène XXI, Les Colporteurs ou la compagnie Nova. Toujours dans le désir de travailler en collectif, en cohérence et en cohésion avec les autres acteurs du spectacle, elle retrouve avec plaisir certains partenaires de création issus de l’ENSATT : des concepteurs dépassant les limites de leur propre outil de travail pour construire des ponts au service des autres corps de métier. La démarche de créer en collectif est fondatrice. C’est elle qui la pousse hors de la création solitaire des beaux-arts pour aller à la rencontre du dialogue que l’on trouve dans le spectacle vivant. Après avoir travaillé sur des installations lumière et vidéo questionnant la surdité, puis le divertissement, elle cherche dans son travail au plateau à conjuguer la vidéo avec la lumière et s’interroge sur la lumière vidéographique, qui devient le sujet de son mémoire de fin d’étude en 2013 à l’Ensatt. Avide de découvrir différents protocoles de création, elle participe aussi bien à l’élaboration de projets de théâtre internationaux (Les Descendants, spectacle créé en Arménie et joué à Berlin et Paris), qu’à des projets parisiens (Richard III), des spectacles d’appartements (Occident), des pièces « In situ » (Maestria) ou à des seuls en scène (Fourbi la chambre). Les spectacles musicaux (théâtre, cirque, jeune public, avec des acteurs musiciens) sont aussi un champ de liberté et d’invention pour elle : les Contes de l’IsbaSolLa boîte à Joujoux, Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre, Et le cœur fume encore,  Sous la toile de jerhonimus ou encore les concerts peu conventionnels de Jean-Claude Chapuis, Orfeo 21 et Antoine Bataille. Depuis 2018, Mariam est également enseignante au sein de la Formation DNMADE et DMA du Lycée Paul Poiret à Paris.

Elle crée avec Margaux Eskenazi Richard III d’après William ShakespeareNous sommes de ceux qui disent non à l’ombre et Et le cœur fume encore.