Armelle Abibou - La Compagnie NOVA

Armelle Abibou – comédienne

En 2010 Armelle Abibou sort diplômée de l’ESAD et devient élève-comédienne à la Comédie-Française. Au sein de l’institution, elle joue notamment dans Les Oiseaux d’Aristophane, mis en scène par Alfredo Arrias, Les habits neufs de l’empereur, de Hans. C. Andersen, mis en scène par Jacques Allaire, Les joyeuses commères de Windsor, de Shakespeare, mis en scène par Andres Lima et L’opéra de quat’ sous de Bertolt Brecht, mis en scène par Laurent Pelly.

Les saisons suivantes on la retrouve sous la direction de François Léonarte dans Berenice, Violaine de Carné dans Les parfums de l’âme et Marie Raphaëlle Billetdoux dans Entrez et fermez la porte.  En 2014 elle rencontre Robert Wilson et joue dans sa mise en scène Les nègres de Jean Genet, au théâtre de l’Europe-Odéon. La saison suivante elle collabore  avec la compagnie américaine Compagnie 600 Hihwaymen. Les performances se jouent au Théâtre de la Villette et au Centre Pompidou-Beaubourg. Sa rencontre avec Luca Giacomoni en 2016 l’amène à jouer l’Iliade d’Homère dans son intégralité plusieurs saisons d’affilé au théâtre Paris-Villette et au Théâtre Sylvia Monfort. La même année dans le cadre des Talents Cannes Adami Armelle tourne sous la direction de Sylvain Chomet dans Merci Monsieur Imada. Le film sera présenté au 69ème festival de Cannes.

En 2019, Armelle tourne dans l’Etat Sauvage, western féminin réalisé par David Perrault.

Elle crée avec Margaux Eskenazi, Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre, Césaire-Variations et Et le coeur fume encore.